Comment stimuler la production de testostérone naturellement ?

janvier 26, 2020

La testostérone est une hormone mâle produite par le corps de manière naturelle. Mais au fil des années, plusieurs facteurs peuvent altérer sa production, dont le vieillissement, le stress, la prise de poids ou la fatigue. Adeptes du concept bio ou naturel et vous voulez stimuler la production de votre testostérone naturellement, sachez qu’il est possible de le faire sans recourir aux dispositifs médicaux comme les boosters de testosterone (classement). Il en existe différentes méthodes très efficaces les unes que les autres.

Faire du sport

Connu de tous, le sport apporte indéniablement des effets positifs à notre corps. En bien choisissant les exercices convenables, vous pourrez donc augmenter le taux de votre testostérone avec du sport. Le squat ou la levée de poids font partie des exercices idéals pour stimuler vos muscles. Plus drastiques, la musculation et le HIIT sont aussi parfaits pour booster votre taux de testostérone. Pour ces exercices, l’entraînement est très intense puisqu’il comprend plusieurs exercices répétitifs de courte durée avec de courtes pauses entre les intervalles.

Améliorer la ration alimentaire

Pour l’organisme, il n’y a rien de plus néfaste pour la production de testostérone que la graisse. Si vous voulez optimiser votre taux de testostérone, vous devez donc penser à perdre du poids. Pour cela, il faut donc bannir de votre alimentation les sucres, les jus de fruits, les sucres raffinés et le fructose. C’est bien connu que les aliments avec un taux glycémique élevé affectent le taux de testostérone. Remplacez-les par des légumes et les fruits. Pendez également à boire beaucoup d’eau.

Diminuer la consommation d’alcool

L’alcool, même en petite dose, est déconseillé si vous voulez booster votre organisme à produire plus de testostérone. Selon les tests médicaux, le fait de boire 6 verres d’alcool réduit la production de testostérone jusqu’à 23 % de testostérone.

Réduire le stress et faire de repos

Le manque de sommeil est l’un des premiers responsables pour diminuer le taux de testostérone. Pour les spécialistes, il diminue la production de cette hormone jusqu’à 10 %. Si vous voulez éviter cela, le mieux est de dormir entre 7 à 8 heures par nuit. Vous devez donc favoriser le sommeil profond et réparateur. En complémentaire avec le sommeil, il faut également éviter tout stress. Avec celui-ci, notre corps libère une hormone appelée cortisol et diminue la production de testostérone. 

S’entraîner au jeûne

En général, le jeûne intermittent augmente le niveau de testostérone dans notre organisme. Cette méthode est très efficace pour ce cas, mais il faut seulement bien respecter la durée de la cure. Il ne faut pas rester trop longtemps dans le jeune. Pour cela, il convient de faire un jeune de 16 heures et de manger au cours d’une période de 8 heures. La pratique doit être répétée 4 fois par semaine si vous espérez avoir un résultat incontestable.