Le Ministère de la Santé a décidé de rembourser la téléconsultation

mai 3, 2020

Avec la mise en place des mesures de confinement pendant la période de coronavirus, l’accès est soins médicaux est de plus en plus complexe. La téléconsultation qui jusque-là n’avait pas obtenue les grâces de beaucoup de citoyens se trouve être l’alternative parfaite. Pour permettre à chacun de bénéficier d’un suivi médical, toutes les téléconsultations que ce soit d’infirmiers, médecins ou sages-femmes seront remboursées à 100%.

Les téléconsultations entièrement remboursée

Annoncée le 18 mars 2020 par le directeur général de la santé, la mesure de remboursement de la téléconsultation vise à rendre gratuit l’accès aux consultations pendant la période de confinement. Cette mesure vise notamment à encourager les consultations à distances qui vont en droite ligne avec les mesures de confinement. Il est recommandé de se faire consulter depuis son domicile en cas de maladie, plutôt que de se rendre dans un cabinet pour rencontrer un professionnel de santé. La mesure concerne les spécialistes, les sages-femmes mais aussi d’autres professionnels tels que les infirmières. Ceci dit, qu’il s’agit d’un malaise spontané, d’un suivi médical régulier ou d’une consultation de routine telle que pour le cas des femmes enceintes, il est possible de vous adresser à la personne indiquée sans avoir à vous déplacer. De plus, l’assurance maladie prendra en charge tous les frais de consultation.

La téléconsultation en vitesse de croisière pendant le Covid-19

La téléconsultation a véritablement pris son envol en 2018 avec la validation des autorités sanitaires. Cependant, elle était encore une solution de dernier recours pour beaucoup de patients. Avec la pandémie de coronavirus, les  services de santé sont bondés par les cas plus urgents. En cas d’accident, de maladie ou de rendez-vous médical, il est n’est pas évident de se frayer un passage au milieu de ce beau monde. La téléconsultation est donc la solution optimale pour la circonstance. Toutes les personnes ayant une santé fragile et un suivi médical rigoureux peuvent désormais bénéficier de cette forme de consultation.

Pour répondre aux besoins accrus des usagers en cette période où l’accès à un centre de santé ou à un hôpital est un véritable parcours du combattant, les plateformes de consultations en lignes se développent de plus en plus. Même s’ils existaient déjà depuis quelques années, les sites de téléconsultation n’avaient pas connu le pic des offres de services. Des collectifs de médecins ont même mis en place des projets circonstanciels pour répondre à la demande grandissante.

La téléconsultation devient plus flexible pour la circonstance

En règle générale, la téléconsultation est une pratique très encadrée par le ministre de la santé. Elle se faisait dans deux cas de figures principaux. Premièrement, pour avoir une séance de téléconsultation avec un médecin, il fallait au préalable avoir été dans son cabinet. La deuxième option permettait d’avoir une séance sans connaitre le médecin si et seulement si la consultation s’effectue dans le cadre d’une assistance sanitaire. Dans la situation actuelle, ces mesures très restrictives ont été levées. Au départ, les téléconsultations étaient privilégiées pour les personnes présentant des symptômes de coronavirus, les mesures s’étendent désormais à tous les cas de malaises ou maladies.

La téléconsultation est un échange par appel vidéo via une application. Elle peut se faire via Skype ou Whatsapp, le plus important étant un contact visuel entre le patient et le médecin. Il est important d’avoir une bonne résolution d’image et d’une excellente qualité sonore pour que la communication soit fluide. Elle se fait depuis le lieu qui vous convient, mais avec les mesures de confinement actuelles, elle se fera certainement depuis votre domicile.