Comment bien soigner les aphtes ?

mai 5, 2018
Comment bien soigner les aphtes ?

Les aphtes sont des ulcérations gênantes dont souffrent des milliers de personnes à travers le monde. Ils apparaissent un peu comme par hasard à l’intérieur des lèvres et des joues, chez les adultes et les enfants. Parfois, ils colonisent la langue ou les gencives. Mais, quel que soit l’endroit où ils apparaissent, les aphtes sont douloureux et gênants, en particulier au moment de manger et de se brosser. Si les causes de leur apparition sont encore difficilement identifiables, il est toutefois possible de les soigner.

Les différents types d’aphtes

Les aphtes sont certainement l’une des affections les plus communes à travers le monde. Ceux qui en ont souffert peuvent témoigner de la douleur ressentie au cours des 5 à 15 jours qu’ils prennent pour se résorber. En effet, selon les cas, les aphtes peuvent être bénins et se résorber seuls au bout de 3 à 5 jours ou plus sévères et disparaître au bout de 10 à 15 jours. Des observations, il découle qu’ils peuvent apparaître chez certains sujets en réaction à une allergie, une avitaminose ou une carence en oligo-élément comme le fer. Ils peuvent également témoigner d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Les aphtes se soignent en particulier lorsqu’il s’agit de cas graves. Certes, ceux-ci peuvent se résorber seuls au bout de nombreux jours, mais il est possible de s’épargner la douleur ressentie en réagissant à temps.

 

 

Désinfecter et soulager : deux gestes indispensables contre les aphtes

Pour traiter des aphtes, il faut en premier lieu les désinfecter afin de créer un environnement plus propice à leur traitement. Cela fait, il faut apaiser autant que possible la douleur ressentie. De nombreux remèdes sont prescrits en pharmacie pour ce faire. Cela étant, il est possible de désinfecter naturellement la bouche avec :

  • l’eau chaude salée au gros sel utilisée en gargarisme ;
  • l’huile essentielle de tea tree qui a à la fois un effet désinfectant et apaisant ;
  • quelques gouttes de citron ou de vinaigre de cidre.

En dehors du gargarisme qui doit être considéré comme un préalable, tous ces remèdes peuvent être appliqués localement avec un tige-coton. Pour ce qui est d’apaiser la douleur, vous pouvez :

  • écraser un quart de paracétamol et appliquer la poudre obtenue sur l’aphte ;
  • appliquer de la propolis localement sur l’aphte afin de bénéficier de l’effet anti-inflammatoire et cicatrisant de cette substance ;
  • appliquer de l’argile verte sur l’aphte et son pourtour.

En suivant un traitement d’environ trois jours, vous pourrez cicatriser sans souffrir.

Les aphtes présentant des complications

Les aphtes complexes sont les aphtes géants qui disparaissent très difficilement. Pour les traiter, les médecins font appel aux grands moyens comme les corticoïdes locaux. Sur ce type d’aphtes, il est surtout conseillé des remèdes naturels à titre d’analgésique.

Les aphtes répétés

Certaines personnes sont très familières des aphtes. Elles en souffrent souvent et ne font rien pour en guérir. Lorsque les récidives se produisent plusieurs fois dans l’intervalle d’un trimestre par exemple, un traitement plus complet s’impose. Le médecin, sans pouvoir protéger le patient de façon définitive, peut proposer un traitement pour espacer l’apparition des aphtes et réduire autant que possible les causes de leur apparition.